GMD Plastic & Leather Systems soutenu par le plan ” France Relance ” pour son programme ” Less Plastic”

Pour soutenir l’économie en ces temps difficiles, un fonds a été mis en place par le gouvernement français à destination des industries créatrices de valeurs et d’emplois. Dans le cadre du plan de relance économique, « France Relance » affiche une double ambition : relancer l’activité économique et préparer l’avenir à l’horizon 2030.

GMD Plastic & Leather Systems fait partie des lauréats de l’appel à projet « soutien aux investissements de la filière automobile » lancé le 31 août 2020 et a été sélectionné par le gouvernement français pour son programme d’innovation « Less Plastic ».

Le programme « Less Plastic » initié par GMD Plastic & Leather System, se décline en 3 volets : le procédé Coreback, le procédé NFPP back injecté et l’augmentation significative de matériaux recyclés dans les process de fabrication.

La subvention « France Relance » couvrira une partie des investissements liées aux études, aux tests et aux validations des process.

Ce vaste programme assurera le lancement des projets de croissance, d’innovation et de diversification de la production tout en réduisant la masse de 10 à 25% de pièces plastiques. Le programme « Less Plastic » augmentera de 16,5% à 25% la part de matière recyclée dans les pièces produites et ainsi réduire de 9 % la consommation de la matière non recyclée.

Le premier volet du programme « Less Plastic » concerne le COREBACK. 

Le Coreback est un procédé qui consiste à injecter un mélange de matière PP et d’agent gonflant dans une cavité de fine épaisseur (aux alentours de 2 mm). Après un temps relativement court où la peau de surface de la pièce se fige, le moule est ouvert, ce qui permet à la matière au centre de s’expanser.

L’objectif pour GMD Plastic & Leather Systems est de proposer des solutions innovantes à ses Clients pour augmenter les performances mécaniques tout en réduisant le poids des pièces produites.

 Le second volet du programme « Less Plastic » concerne le procédé NFPP BACK INJECTED, qui consiste à ajouter sur une peau thermo compressée de fibres naturelles, de la matière plastique uniquement aux endroits qui nécessitent un renfort.

Cela permettra d’augmenter le champ des possibles de ces pièces en même temps que leur rigidité propre. Ces pièces ont vocation à se substituer à des pièces en plastique pur tout en étant de 20 à 40% plus légères.

 Et enfin le troisième volet de ce programme concerne les études menées sur l’augmentation significative de l’utilisation de matériaux recyclés dans les process de fabrication.

Ainsi, tout est mis en œuvre pour tendre vers une utilisation de matériaux recyclés qui passerait de 14% à 25%.